Gabrielle Siry

Un parcours exemplaire

Formée notamment à l’Institut d’Etudes politiques de Rennes et à Sciences Po, Gabrielle Siry se spécialise dans le droit financier et bancaire. Par ailleurs, ses études aux Universités de Boston et de Brême, en Allemagne, ainsi que sa maîtrise de plusieurs langues, lui confèrent une compétence reconnue en matière de relations internationales et de droit européen. Ces diverses compétences trouveront notamment à s’employer auprès de la Commission européenne, en 2012, puis de la Banque de France, en 2015, et aux côtés d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, que Gabrielle Siry assistera, à partir d’avril 2016, en tant que Conseillère en charge des affaires internationales et de l’innovation financière.

Une femme engagée

Gabrielle Siry n’a jamais caché ses convictions politiques. Membre du parti socialiste, elle a notamment rédigé la partie économique du pré programme présidentiel. Par ailleurs,elle est aujourd’hui candidate aux élections législatives de juin 2017, dans la 5e circonscription des Français de l’étranger, qui regroupe l’Espagne, le Portugal, Andorre et Monaco. Cette candidature se justifie à plus d’un titre. En premier lieu, Gabrielle Siry a vécu plusieurs années à l’étranger et parle plusieurs langues. Par ailleurs, elle a pu s’initier aux spécificités des missions à remplir auprès des Français de l’étranger en travaillant avec Axelle Lemaire qui fut elle-même députée des Français de l’étranger. Les compétences de Gabrielle Siry en matière de relations internationales justifient encore sa candidature. Défendant, entre autres, la transition écologique et les idées européennes de Benoît Hamon, Gabrielle Siry compte associer le plus possible ses électeurs à son travail de députée par le moyen de méthodes participatives. Jeune et adepte de la société numérique, habituée à un horizon européen, elle incarne un certain renouveau de la gauche française.